Le Corbeau

Jean B.


C'était un soir d'automne, il faisait froid déjà. Je suis un vieux ennuyé dans son manoir, de peur de se faire entourer. Je n'ai fait que pleurer ma gloire à cause de la perte de mon seul amour. Je regarde le portrait d'Héléonore qui tapisse tous les murs de la pièce et j'écoute le feu qui crépite dans l'antre.

Je sursautai lorsqu'on sonna à la porte. Empressé d'aller voir, je me racontai que ça devait être quelques jeunes qui me rendaient visite, mais sans conviction. Regardant par la fenêtre, je fus dans l'épouvante de constater que le vent soufflait abondamment et qu'il n'y avait personne. Seulement les branches des arbres déchaînés ressemblaient à une danse de squelettes et je sursautai une deuxième fois à cause du bruit qu'un corbeau fit en picorant la glace avec son bec.

J'allai fermer les volets de ma fenêtre lorsque le vent vieux et enjôleur qui, à son habitude, part et revient sans laisser une trace me laissa sur le bitume quand d'un coup ma fenêtre s'ouvrit. Elle laissa entrer ce majestueux corbeau qui alla se percher sur un buste de plâtre. Son regard loin de ma porte est fixe et ses yeux sont plongés dans le néant.

Obligé de regarder Héléonore, ça me force à y voir couler des larmes le long de mes joues. « Corbeau!, dis-je, ôte ton bec de mon cœur et ton regard loin de ma porte. » Mais, lui, il dit : « Jamais plus. » Je l'interpelle à nouveau. « Corbeau!, dis-je, ôte ton bec de mon cœur et ton regard loin de ma porte. » Attendant une réponse étant l'homme que je suis, il répète : « Jamais plus. »

Depuis ce jour, mon regard fixe et mes yeux, tout comme les siens, sont plongés dans le néant, mais ça me remplit d'une folie, une folie douce et silencieuse comme la berceuse d'un démon.

 

Concours d'écriture


Dans le cadre de son 40e anniverssaire de fondation, Alter Justice a voulu donner la parole aux personnes incarcérées de l'Établissement de détention de Québec, par la réalisation d'un concours de textes et de dessins qui seront publiés dans le Bulletin AJ et sur le web tout au long de l'année du 40e anniverssaire.

Alter Justice © 2017

Sources: Timber HTML Template