Statistiques

L'Homicide au Canada et la peine de mort

Dernière mise à jour : 1 février 2017

Taux d'homicide (2015)

Canada : 1.68 / 100 000 hab.

Québec : 0.93 / 100 000 hab.

Le taux d'homicide au Canada s'élevait à 1.68 / 100 000 habitants en 2015, une hausse de 15 % par rapport à 2014 (1.47 / 100 000 hab.).  Le nombre plus élevés d'homicides en 2015 au Canada s'explique principalement par les hausses observées en Alberta, en Saskatchewan et en Ontario.  Au total, 604 homicides ont été déclarés en 2015 au Canada.

Tel que "prédit" par de nombreux experts, les mesures de loi et d'ordre adoptées par le gouvernement fédéral entre 2006 et 2015 ne semblent avoir eu aucun impact sur la criminalité et le taux d'homicide.  En effet, il s'agit du plus haut taux d'homicide depuis 2011 au Canada et de la plus forte augmentation en pourcentage notée depuis 1975.  Malgré cela, le taux d'homicide suit une tendance générale à la baisse depuis le milieu des années 1970.

Bien que les homicides font souvent la manchette des médias, ce délit demeure rare au Canada, comptant pour environ 0,2% des crimes violents.

En baisse depuis l'abolition de la peine de mort

Fait intéressant, le taux d'homicide n'a jamais dépassé celui établi avant l'abolition de la peine de mort en 1976.  Ce taux s'élevait à 3,03 / 100 000 habitants l'année précédant l'abolition de la peine capitale au Canada.

Provinces et territoires

Le taux d'homicide est beaucoup plus élevé dans les provinces de l’Ouest et dans les Territoires.  Parmi les provinces, la Saskkatchewan a affiché le taux d'homicides le plus élevé au Canada en 2015, suivi par le Manitoba et l'Alberta. 

Il est important de mentionner que le taux d'homicide a tendance à varier davantage d'une année à l'autre dans les territoires, en partie en raison de leurs populations moins nombreuses.

Taux d'homicides selon la province ou le territoire
Canada (2015)
[ /100 000 hab.]
CANADA 1.68
T-N 0.57
I-P-E 0.68
N-E 1.27
N-B 1.46
QUÉ 0.93
ONT 1.26
MAN 3.63
SASK 3.79
ALB 3.17
C-B 2.03
YUK 2.67
T-N-O 11.34
NUN 5.42
Source : Statistique Canada.  L'Homicide au Canada en 2015.

La victime connait généralement son agresseur

La majorité des homicides résolus (87 %) ont été commis par une personne connue de la victime, majoritairement une connaissance (35 %) ou un membre de la famille (22 %).  Seuls 13 % des homicides résolus ont été commis par un étranger.

 

Les femmes

Bien que ce soit majoritairement les hommes qui sont victimes d'homicide, la proportion de femmes victimes d’homicide s’élevait, en 2015, à 29 %.

Les enfants et les aînés : moins à risque

Les données concernant le taux d'homicides par trancyhe d'âge ne sont malheureusement pas disponbiles pour l'année 2015.  Néamoins, les données présentent dans le rapport sur l'homicide au Canada en 2013 (Graphique 11) nous démontrent que contrairement à ce plusieurs personnes peuvent croire, les enfants et les aînés sont moins à risque que les jeunes adultes d'être vicitmes d'un homicide. 

Ce sont les personnes âgées entre 25 et 34 ans ans qui sont les plus à risques d'être des vicitmes d'homicide.

Ce sont les enfants âgès de 0 à 11 ans qui présentent le taux d'homicide le plus faible, suivi par les jeunes de 12 à 17 ans et les personnes âgeées de 65 ans et plus.

Autochtones

Le taux d'homicides est beaucoup plus élevé chez les Autochtones que chez les non-Autochtones.  Alors qu'ils représentent environ 5 % de la population canadienne, 25 % des vicitmes d'homicices étaient des Autochtones. 

"En 2015, le taux d’homicides contre des hommes et des garçons autochtones était sept fois supérieur à celui observé chez les hommes et les garçons non autochtones (12,85 pour 100 000 personnes par rapport à 1,87). De plus, le taux d’homicides contre des hommes et des garçons autochtones était trois fois plus élevé que celui noté chez les femmes et les filles autochtones (12,85 par rapport à 4,80).
Les Autochtones de sexe féminin étaient six fois plus susceptibles d’être victimes d’homicide que les nonAutochtones de sexe féminin (4,80 pour 100 000 personnes par rapport à 0,77). Il convient de souligner que le taux d’homicides contre des femmes et des filles autochtones était supérieur à celui observé chez les hommes et les garçons non autochtones (4,80 par rapport à 1,87) (tableau 3). Ces constatations sont conformes à celles qui ont été présentées en 2014 ".

Statistique Canada.  L'Homicide au Canada, 2015.

Sources :

Statistique Canada.  L'Homicide au Canada, 2015.  Date de publication: 23 novembre 2016    consulter le document (site externe) >>>

Statistique Canada.  Statistiques sur les crimes déclarés par la police au Canada.  consulter le document (site externe) >>>

Statistique Canada. L'homicide au Canada, 2013 : faits saillants.  Date de publication: 1 décembre 2014.    consulter le document (site externe) >>>

 

 

Mise en ligne : février 2012 © Alter Justice