Avis de recherche

Recherche sur le vécu des proches de détenus

Des chercheures de l'Université d'Ottawa souhaitent recruter des participants pour une recherche portant sur les expériences des proches de personnes incarcérées au Canada.

Objectifs de l'étude : La présente recherche vise à décrire le vécu des familles de personnes incarcérées dans des lieux d'enfermement canadiens, et ce, à partir de leur point de vue.  Par le fait même, elle entend donner une voix aux acteurs concernés et ainsi améliorer la compréhension du vécu des proches de détenus au Canada.  De plus, cette recherche se veut sensibilisatrice.  Elle entend faire connaître à la population les enjeux et les réalités multiples vécues par les familles des détenus.

Vous pouvez participer à cette recherche si :

  • Vous avez l'age de la majorité dans votre province de résidence ;
  • Un membre de votre famille est ou a été incarcéré dans une prison ou un pénitencier canadien.

La participation à cette étude est libre et volontaire.  Si vous acceptez de prendre part à cette étude, vous devrez participer à une entrevue enregistrée de deux heures avec les chercheures.  Cette recherche a été approuvée par le comité d’éthique de la recherche de l’université d’Ottawa (Numéro du dossier: 05-16-16). La confidentialité et l’anonymat de tous les participants est assurée (des informations détaillées à ce sujet peuvent vous être communiquées sur demande).

Chercheure principale : Sandra Lehalle, professeure adjointe au département de Criminologie de la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa.
Étudiante chercheure :
Mélissa Beaulieu, étudiante à la maîtrise en criminologie.

Pour plus d'information ou pour pariciper à cette étude

Pour plus d'information ou pour manifester votre intérêt à participer à cette édude, vous pouvez communiquer avec Sandra Lehalle par courriel: sandra.Lehalle@uOttawa.ca ou avec Mélissa Beaulieu par courriel au mbeau180@uottawa.ca ou par téléphone au 819 665-1771.

Télécharger l'avis au format PDF

 

Mise en ligne : juillet / août 2016 © Alter Justice