À propos d'Alter Justice

Alter Justice est un organisme à but non lucratif qui offre divers programmes d’intervention, d’information et de soutien à l’intention des personnes touchées par la judiciarisation et la détention dans un établissement correctionnel du Québec (sentence de deux ans moins un jour). L’organisme intervient principalement auprès des personnes judiciarisées et leurs proches afin de leur offrir de l’information vulgarisée sur le fonctionnement du système correctionnel québécois, sur les droits et obligations en milieu carcéral, le casier judiciaire et la suspension du casier judiciaire (demande de pardon). 

L’organisme vise également à favoriser la réinsertion sociale des personnes judiciarisées en les soutenant dans leurs démarches entourant la demande de suspension du casier. Alter Justice regroupe des citoyens et organismes de tous horizons, qui ont à cœur le respect de la dignité humaine et la justice sociale; qui s’intéressent au bon fonctionnement du système correctionnel; et qui favorisent une approche axée sur la réinsertion sociale et la prévention de la criminalité.  [ Devenir membre ]

Énoncé de mission

Participer au développement d’une société sécuritaire en favorisant la réinsertion sociale des personnes judiciarisées; en œuvrant pour l’avancement d’un système correctionnel basé sur des principes et des pratiques qui visent la réhabilitation et qui assurent le respect des droits humains; et en encourageant les initiatives visant la prévention de la criminalité et le développement d’alternatives à la judiciarisation ou des substituts aux sanctions privatives de libertés.

Philosophie & Valeurs

L'incarcération

La mission de l’organisme n’est pas de contrer ou d’alléger les peines imposées, ni d’absoudre les délits commis.  Il considère plutôt que la réinsertion sociale commence à l’intérieur des murs, dès l’incarcération et que, si on favorise la responsabilisation des individus lors du séjour, leurs chances de se réintégrer comme citoyens respectueux seront meilleures.

Les alternatives à l’incarcération

L’organisme considère par ailleurs que l’incarcération est une des mesures à considérer dans la lutte à la criminalité, mais pas la seule.  Dans bien des cas, et encore plus particulièrement lors de délits mineurs, des sanctions autres que l’incarcération peuvent être appliquées.  L’organisme encourage le développement et l’utilisation de sanctions alternatives qui respectent à la fois les principes de réinsertion sociale et de sécurité de la population.

La réinsertion sociale

Les personnes judiciarisées font souvent face à l’isolement et à des préjugés lors de leur retour en société.  Aussi ont-elles besoin d’être soutenues pour faire face à leur réinsertion sociale.  L’organisme travaille donc à atténuer l’exclusion sociale des personnes judiciarisées et à aider ces personnes dans leurs démarches lorsqu’elles désirent déposer une demande de suspension du casier judiciaire (pardon).

Le respect des droits

Pour l'organisme, la reconnaissance des droits des personnes judiciarisées n’est pas incompatible avec le respect des droits des victimes.  Tant les personnes judiciarisées que les victimes ont droit d’être traitées de manière digne et équitable par le système judiciaire et correctionnel et de bénéficier des ressources dont elles ont besoin.

La prévention de la criminalité

L’organisme estime que la lutte à la criminalité passe inévitablement par la prévention, en s’attaquant à ses causes, notamment la pauvreté, le décrochage scolaire et la toxicomanie.

Nos Valeurs

Justice sociale · Dignité · Respect de la personne · Égalité des droits · Équité · Solidarité · Objectivité · Professionnalisme

Devenez membre!

Il vous est possible de soutenir la mission de l'organisme en devant membre, en vous abonnant à notre bulletin d'information ou par un don.

Soutenir l'organisme c'est contribuer à la poursuite du travail que nous effectuons auprès des personnes incarcérées et de leurs proches depuis plus de trente ans déjà.

Historique

L'organisme a été formé en 1977, par des citoyens de la région de Québec, préoccupés par les conditions de détention et le respect des droits reconnus aux personnes incarcérées.  Fondé à l'origine sous le nom Groupe de défense des droits des détenus de Québec, l'organisme a opté pour un nouveau nom, Alter Justice, en 2011.  Ce changement de nom était devenu nécessaire afin de refléter l'élargissement de sa clientèle et de ses actions.

Suite

Dépliants & Outils promotionels

Il vous est possible de commander gratuitement, à titre personnel ou pour la clientèle de votre organisme, les dépliants ou les affiches d'Alter Justice.

Vous pouvez compléter notre formulaire de commande en ligne >>>